Dojo de LANEUVEVILLE (Adultes et 12/18 ans) tous les mardis de 19h30 à 21h30 

Professeur : Michel DI MARTINO((ushi deshi de Jacques FAIVRE)) assisté de Jean-Claude THIRIET

 

Dojo de TOMBLAINE (enfants 6/12 ans) tous les mercredis de 15h30 à 16h30 

Professeur : Michel DI MARTINO (ushi deshi de Jacques FAIVRE)

 

Dojo d'ESSEY les NANCY (Adultes/enfants) cercle privé - tous les vendredis de 20h15 à 22h15

Professeur : Jacques FAIVRE Senseï assisté de Aimé FOUSSE

Pour tout renseignement sur les conditions de participation, téléphoner au 06 30 80 12 00 ou adresser un message à faivre.j@wanadoo.fr

 

Saison 2021/2022

 

Inscription obligatoire pour accéder aux dojos et bénéficier d'un cours d'essai gratuit

 

 

 

NOUVEAU : Paiement sécurisé en ligne des cotisations par carte bleue

par PAY ASSO du Crédit Mutuel - partenaire de notre association

 

Tarifs des cotisations

 

NOUVEAU : PARTENARIAT ORPI  -" Vous avez connaissance d'une maison qui va être mise en vente dans vos environs ...Vous signalez le potentiel client à ORPI , en mentionnant votre appartenance à l'Ecole Européenne d'Aïkido Traditionnel Si la vente aboutit :  ORPI verse 500 € au dojo et vous offre votre licence de l'année"

Pour en savoir plus : telecharger le document 1 : partenariat-ORPI-ECOLE-INTERNATIONALE-AIKIDO-TRADITIONNEL_71.pdf

Télécharger le document 2 : ORPI-COURRIER_72.pdf

 

 

POINT DE VUE SUR L'ACTUALITE

 

" Une loi scélérate profite d’un évenement marquant pour porter atteinte aux libertés fondamentales : en 1893/1894, un attentat anarchiste à servi de prétexte pour faire adopter des lois liberticides qui touchaient notamment à la liberté d’expression).

 

La loi qui impose l’extension du pass sanitaire aux activités du quotidien et l’obligation vaccinales aux professions exposées, notamment soignantes, est clairement une loi scélérate.

 

Le prétexte sanitaire, qui mériterait d’ailleurs d’être fondé par des faits patents, ne saurait en aucun cas justifier un régime de discrimination comparable à un apartheid, question de proportionnalité.

 

Vouloir faire admettre par la force publique , que le vaccin est la seule manière de faire face à la Covid, est un véritable abus de pouvoir digne de responsables dont les intérêts sont manifestement autres que l’intérêt des populations de France.

 

Il s’agit d’un véritable chantage visant à obtenir un consentement, autrement dit, une extorsion caractérisée.

 

La promesse d’un retour à une vie normale grâce au vaccin est quotidennement démentie par les faits ; les pays les plus vaccinés comme Israel, sont aujourd’hui confrontés à une recrudescence de cas graves et d’hospitalisations qui touchent les populations vaccinées ... Il serait plus raisonnable de replacer le vaccin parmi un ensemble de mesures sanitaires intervenant avant (prophylaxie, hygiène de vie, renforcements de l'immunité naturelle) ou dès les premiers symptômes (traitements administrés par de nombreux médecins dans de nombreux pays hors la France); un vaccin éprouvé et moins sujet à question trouverait alors toute sa place dans la pharmacopée et susciterait moins de rejet.

 

Sous la contrainte, nos dojos  respectent les obligations légales relatives aux établissements recevant du public .Mais nous sommes aussi en mesure de proposer à nos élèves des solutions fonctionnelles, en cercle privé réservé,  leur permettant de pratiquer selon des règles sanitaires crédibles et dans le respect des règles en vigueur dans nos dojos .(voir article ci-dessous);

 

Nos règles sanitaires sont plus rigoureuses que celles prétendument protectrices du pass sanitaire ; elles reposent sur le bon sens et la responsabilité de nos adhérents. Ainsi, que ceux-ci soient vaccinés, non vaccinés ou détenteurs d'un test négatif depuis moins de 3 jours, ils s'engagent à signaler tout symptôme évoquant le COVID et à ne pas se rendre aux dojos pendant au moins 8 jours et jusqu'à disparition complètes des symptômes. Pour illustrer ce propos, nous avons l'exemple d'un de nos élèves qui présentait les signes d'une angine ; après avoir réalisé un test, il s'avérait négatif au COVID bénéficiant ainsi d'un pass sanitaire l'autorisant à venir pratiquer. Après nous avoir informé, il s'est volontier plié à notre règle de ne pas venir aux dojos pendant au moins 8 jours. On sait combien les tests sont trés loin d'être fiables à 100%. Conscient des limites des tests et des vaccins, nous nous en remettons au sens des responsabilités de nos pratiquants, comme cela à toujours été le cas par le passé.

 

Nous vous invitons à nous contacter pour toute information à ce sujet.."

 


Formulaire d'engagement sanitaire à télécharger ici Engagement-sanitaire_67.pdf

 

A propos du port du masque,des tests et de la vaccination dans nos dojos

Un article de Jacques FAIVRE Senseï (cliquez ici)

 

A-propos-du-port-du-masque,-des-tests-et-des-vaccins_68.pdf

 

Nouveaux articles info-COVID :

 

Vaccination obligatoire et état de droit        Pourquoi-la-vaccination-obligatoire-anti-covid-viole-l-etat-de-droit_64.pdf

 

Les chiffres de la "pandémie" en rapport avec la vaccination     Vaccination-et-evolution-des-epidemies-COVID-dans-le-monde_61.pdf

 

 

Voir protocole de reprise en rapport avec l'évolution des décisions gouvernementales

 

 

L’aikido traditionnel se pratique dans un dojo sous la direction d’un maître d’apprentissage (sensei) initié à l’art du fondateur transmis par ses élèves.

 

Jacques FAIVRE Senseï (voir interview ) assure ainsi un enseignement traditionnel dans la lignée de

 

O sensei Morihei UESHIBA (1883- 1969) fondateur de l'Aïkido

Nobuyoshi TAMURA (1933 - 2010)

Alain PEYRACHE

 

 

 

 

 

" Dans cette période sans précédent où nous voyons une majorité de médias et certains organismes officiels diffuser des informations tronquées, incohérentes voire manifestement déformées, s'ingénier à distiller des peurs irrationnelles pour générer des comportements d'obéissance aveugle, à l'opposé de nos valeurs de liberté éclairées par une compréhension lucide des situations , nous reprenons nos activités normalement ; nous sommes encore plus motivés pour proposer une pratique qui renforce nos capacités immunitaires et surtout, qui combat cette campagne de terreur inique qui asservi les populations et contribue à affaiblir leurs défenses immunitaires.

 

Nous avons établi un protocole sanitaire, fondé sur les règles qui prévalent encore dans un état de droit . Nous refusons notamment  de nous soumettre à toute demande illicite de dénonciation de cas suspects voire à communiquer des informations confidentielles relatives à nos pratiquants, conformément au réglement général de protection des données des pays européens (voir protocole de reprise des activités)

 

Maître TAMURA disait souvent qu'une des finalités de l'aïkido était de rendre les hommes libres ; nous tenons fermement au respect de nos libertés, acquises au prix du sang par nos anciens. Et si d'aventure, certains voulaient profiter de leur prérogatives ou de leur position dominante pour nous imposer des règles qui viendraient en contravention avec notre état de droit, ils auraient à se justifier devant les instances en charge de la protection des libertés encore en vigueur dans notre pays."
 

Jacques FAIVRE

MAI 2020

 

Actualités à consulter :

 

Aïkido, un art martial pacifiste : Un reportage de Laurent PILLONI

AIKIDO ET SANTE

REISHIKI (règles de comportement traditionnel au dojo) - à lire attentivement.

 (cliquer sur les titres)

 

COURS D'ESSAIS GRATUITS TOUTE L'ANNEE - Inscrivez-vous ici 

 

Inscription toute l'année à tarif ajusté selon les mois restant. voir rubrique "conditions d'adhésion" dans "Infos pratiques"

 

 

+